Participation : piège à quoi ?

La question de la participation des jeunes n’est pas nouvelle. Depuis une trentaine d’années (même si des tentatives sont déjà présentes aux lendemains de la Libération et de Mai 68), rapports, expérimentations, dispositifs se multiplient afin de faire passer les enfants et les jeunes d’un statut d’objet à celui d’acteurs pour les éléments de la vie sociale qui les concernent.
Ainsi se sont largement développés les conseils de jeunes (même si souvent le mot est trompeur et désigne davantage des enfants de 10-12 ans), à la fois dans de nombreuses villes mais aussi dans des départements et des Régions jusqu’à instaurer un Conseil national de la jeunesse interlocuteur des ministres. Les « Juniors associations » sont également nées de cette volonté de permettre à des jeunes mineurs de créer et faire vivre leur structure associative dans un compagnonnage avec une association « adulte » et expérimentée.

Dans l’École la loi d’orientation de 1989, qui place l’élève au coeur du système scolaire, affirme avec logique que « sans élèves, il ne peut y avoir d’établissement scolaire », précise « L’ensemble des élèves, collectivement et individuellement, est donc en permanence l’interlocuteur principal du chef d’établissement et de l’équipe de direction, comme des enseignants, ainsi que de toutes les autres catégories d’acteurs de l’établissement qu’il s’agisse de l’enseignement ou de la vie scolaire ». Elle indique l’organisation de « leur représentation dans les divers conseils et commissions de l’établissement ». Depuis les instances de représentation des élèves des collèges et lycées ont été affinées : délégués de classe, conseil de la vie lycéenne, élus au CA, représentants au FSE (foyer socio-éducatif)…
Toutes ces initiatives sont reconnues comme un apport important à la formation civique et citoyenne des jeunes qui y participent. Et là, justement, se situent les limites de leur intérêt. En effet, à l’exception – à vérifier – des « Juniors associations », les structures de participation proposées aux jeunes sont, pour l’essentiel, la reproduction des instances « adultes » et fonctionnent sur le mode de la représentation.
Il s’agit de désigner des élus, des délégués, des représentants, et donc au mieux de permettre la participation de seulement quelques jeunes, en espérant qu’ils le fassent au nom des autres !
Il est intéressant de noter dans ce contexte que l’engagement associatif des jeunes est de plus en plus important. S’il diminue dans le domaine des loisirs, il s’oriente nettement « sur des questions de société, sur la situation de groupes sociaux dans une perspective d’aide ou de défense, ou encore sur des intérêts
collectifs ou sur une cause à soutenir », c’est-à-dire « dans des groupements supposés être davantage militants » . Il demeure donc indispensable de mettre en place dans et hors l’École, au-delà de ces modes de représentation des jeunes, une véritable éducation à la citoyenneté et les moyens de la participation de tous.

L’avis de l’UNL
La Démocratie Lycéenne, c’est l’ensemble des instances permettant aux lycéens de s’exprimer par le biais de représentants élus. Il s’agit avant tout de défendre ses droits et d’exprimer ses revendications. C’est aussi faire progresser la Vie Lycéenne en proposant des projets (foyers, voyages, fête du lycée…). Mais c’est encore un réel poids dans les décisions au lycée avec un droit de vote au Conseil d’Administration. L’engagement lycéen est un réel engagement citoyen.
Afin de faire réellement vivre cette démocratie citoyenne et fort de ses acquis, l’UNL revendique :
• que les instances lycéennes deviennent décisionnelles ;
• qu’une meilleure visibilité soit donnée à la Démocratie Lycéenne ;
• qu’un budget soit alloué à la CAVL et au CVL ;
• qu’un délégué départemental à la Vie Lycéenne soit créé ;
• que les lycéens aient une place plus conséquente au CSE.

Image : Logo du Conseil général des jeunes de l’Oise

Vous pouvez télécharger ici le dossier complet en format pdf « Questions de société » n°1: Jeunesse : génération d’avenir ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s