Politique ou politiques de jeunesse ?

Si la notion de politique de jeunesse est assez récente en France, son évolution est essentiellement marquée par la multiplication des niveaux d’implication. État, Régions, départements et communes ont chacun la responsabilité d’éléments concernant les jeunes. Dans ce millefeuille institutionnel, c’est généralement l’échelon local qui « tire le mieux son épingle du jeu », apparaissant comme le plus pertinent, le plus proche, le plus à l’écoute. Patricia LONCLE montre que conduire une politique de jeunesse est à la fois une manière raccourcie de mettre en évidence « le dynamisme des élus locaux » et un « outil de construction territoriale ». Pour autant, le champ d’action des communes est limité dans ce domaine (le socioculturel, le sports, les loisirs…) et elles ne peuvent agir qu’en partenariat lorsqu’il s’agit de questions sociales (avec les départements), d’emploi et de formation (avec les régions), de politique de la Ville (avec l’État) sans oublier les programmes européens favorisant les échanges.
Et puisque les jeunes ont besoin de formation, de logement, d’emploi, d’accès aux soins, aux loisirs, à la culture… ils relèvent de différents ministères, services, bureaux, délégations…
Enfin l’approche se complique encore si l’on considère qu’en permanence, il y a « oscillation entre 3 figures » de la jeunesse : une jeunesse ressource, une jeunesse à protéger et une jeunesse menace pour l’ordre public.

Peut-il alors y avoir un ministère de la Jeunesse ? La question se pose à chaque constitution d’un nouveau gouvernement (le prochain n’y fera certainement pas exception). Les réponses diverses (de Gaulle avait refusé, traumatisé par l’encadrement des jeunes conduit par le gouvernement de Vichy ; longtemps, c’est l’Éducation nationale qui sera en charge des questions de jeunesse ; il y aura des rattachements multiples et des appellations variées : ministère, secrétariats d’État, Haut commissariat…) sont rarement pleinement satisfaisantes.
L’approche des questions de jeunesse est forcément interministérielle. La cohérence voudrait qu’il n’y ait pas une politique de jeunesse, mais des politiques sectorielles qui prennent en compte les spécificités des jeunes dans leurs élaborations, préoccupations, propositions, que soit organisée la complémentarité entre les différents échelons territoriaux et que l’État assure l’égalité de traitement de tous les jeunes sur le territoire national.
Ainsi, faire de la jeunesse une priorité, c’est, au-delà des jeunes, mettre en oeuvre une autre manière de mener les politiques en France.

1 Jeunesse : études et synthèse : « Participation associative : des jeunes plus engagés dans la vie de la cité », Observatoire de la Jeunesse, INJEP, n°4 Mai 2011.
2 Patricia LONCLE, Les enjeux contemporains des politiques de jeunesse, EHESS, Rennes, 2009. 3 ibidem

BIBLIOGRAPHIE
L’INJEP et ses nombreux sites sont une mine de documents sur les questions de jeunesse : http://injep.fr ; http://galaxiejeunesse.injep.fr ; http://ressourcesjeunesse.fr
Impossible de nommer tous les spécialistes, mais nous pouvons citer les travaux :
• Sur les jeunes des sociologues : Olivier GALAND Les jeunes, Paris, La découverte, Collection Repères, 7e édition 2009, 124 pages. Bernard ROUDET, Les jeunes en France, Québec (Canada), Les presses de l’université – Laval – INJEP (collection. « Regards sur la jeunesse du monde »), 2009.
• Sur les politiques de jeunesse de Patricia LONCLE, L’action publique malgré les jeunes – Les politiques de jeunesse en France de 1870 à 2000, 2003 – l’Harmattan.
• Sur les pratiques politiques des jeunes d’Anne MUXEL, « Les jeunes et les élections européennes : un paradoxe démocratique ? » Bruxelles, Éditions de l’université de Bruxelles, 2005.
• Sur les pratiques culturelles de Sylvie OCTOBRE, Pratiques culturelles chez les jeunes et institutions de transmission : un choc de cultures ? DEPS, MCC, 2009. http://www.culture.gouv.fr/deps

Photo : Georges Seguin (Okki)

Vous pouvez télécharger ici le dossier complet en format pdf « Questions de société » n°1: Jeunesse : génération d’avenir ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s