(In)Égalité professionnelle

small__4554660727Des statistiques indéniables
Dans leur vie professionnelle, les femmes se heurtent souvent au « plafond de verre », c’est-à-dire qu’elles sont encore trop peu nombreuses à accéder aux postes de décisions.
L’Observatoire des inégalités rapporte que les hommes perçoivent, en moyenne, un salaire supérieur de 24,5 % en équivalent temps plein) à celui des femmes. Plus on progresse dans l’échelle des salaires, plus l’écart entre les femmes et les hommes est important. Par ailleurs, si 5,9 % des actifs sont employés à temps partiel, 70 % sont des femmes.

La représentation des femmes en politique progresse lentement, mais on ne compte encore que 26,6 % de femmes à l’Assemblée nationale, 21,8 % au Sénat. Deux femmes sont présidentes d’un Conseil régional, six sont maires d’une ville de plus de cent mille habitants…

Dans la Fonction publique, où le statut général des fonctionnaires pourrait laisser penser que le principe d’égalité est garant d’un déroulement de carrière identique entre femmes et hommes, il n’en est rien.
Et l’on pourrait multiplier les exemples, sans oublier de regarder à l’intérieur de nos structures syndicales… où les femmes en responsabilité sont peu nombreuses.

Des causes identifiées
Si l’Éducation, qui reproduit encore trop de stéréotypes et n’incite pas les femmes à se projeter dans des emplois de cadre ou de dirigeant, peut- être un des éléments, elle n’en est pas la seule cause. De nombreux paramètres interviennent en défaveur des femmes : emplois de direction marqués par des conditions de travail peu favorables à un équilibre « vie professionnelle, vie personnelle » ; management masculin qui a tendance à freiner les candidatures féminines ; salaires, primes et retraites minorés par le recours au temps partiel.

Une législation existante mais inefficace
Au niveau européen, l’égalité entre les femmes et les hommes est l’un des principes fondamentaux du droit communautaire. La base légale pour mener des actions existe depuis 1957 et a été réaffirmée dans le dernier traité. Treize directives sont venues renforcer l’égalité (salaires, femmes enceintes, congé maternité…). Elles ont amélioré la situation en créant une sorte de « socle minimum ». En France, les textes législatifs existent pour combattre les discriminations, en particulier salariales, mais restent mal appliqués et sans sanctions suffisamment dissuasives ; la cause n’avance que lentement !

Des leviers d’action
Fonction publique : un protocole intéressant
Depuis les dernières élections, l’égalité professionnelle est devenue un chantier prioritaire inscrit dans l’agenda social. Dès septembre 2012, le ministère de Marylise Lebranchu a mis en oeuvre la rédaction d’un « protocole d’accord relatif à l’égalité entre les femmes et les hommes dans la Fonction publique », élaboré avec les partenaires sociaux, dans le respect mutuel et suivant un calendrier efficace. L’UNSA Éducation, dans la délégation de l’UNSA Fonction publique, a participé à son élaboration.

Quatre principaux axes

Axe 1 – Le dialogue social, élément structurant pour parvenir à l’égalité professionnelle.
Axe 2 – Rendre effective l’égalité entre les femmes et les hommes dans les rémunérations et les parcours professionnels de la Fonction publique.
Axe 3 – Pour une meilleure articulation entre vie professionnelle et vie personnelle.
Axe 4 – Prévenir toutes les violences faites aux agents sur leur lieu de travail et lutter contre le harcèlement sexuel et le harcèlement moral.

15 mesures au total y sont déclinées et permettent de détailler chaque axe.

L’avis de la Fédération UNSA Éducation !
De même que l’égalité femmes-hommes fait avancer l’égalité en général, il faut souhaiter que ce protocole émanant de la Fonction publique, en améliorant la prise de conscience et en imposant des mesures, ait des répercussions sur l’ensemble du monde du travail. À nous, maintenant, d’être vigilants sur sa mise en oeuvre et sa réussite pour qu’il puisse ensuite inspirer des mesures concernant l’ensemble des salariés.

Photo credit : photosylvia / silabox…on/off via photopin cc

Vous pouvez télécharger le dossier complet en format pdf ici : «Questions de société» n°5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s