Encore plus proches

darts-102919_640

Pour la quatrième année consécutive, l’UNSA éducation mène son baromètre des « métiers de l’Éducation ». Avec plus de 20 000 réponses -25 000 ou presque certainement cette année- il fournit une excellente photographie des préoccupations des collègues dans leur rapport à leurs conditions de travail. Mais il est aussi un formidable révélateur des enjeux éducatifs.

Ainsi l’an dernier, deux éléments éducatifs sont revenus en force dans les éléments commentés dans les questions ouvertes : les rythmes scolaires et les nouveaux programmes de l’école maternelle.

Sur le premier sujet, les remarques étaient plutôt mitigées. Il en ressortait essentiellement une impression d’inabouti, de grande disparité d’un endroit à un autre, de calage difficile entre le projet d’école et le projet éducatif de territoire, de manque de reconnaissance et de formation des animateur, d’absence encore trop grande d’une continuité éducative… Ici une plus grande fatigue des enfants (surtout des plus jeunes), là un enthousiasme plus grand de certains enfants pour venir à l’école.

Que disent les évaluations récentes ?

La même chose.

Ainsi depuis un an, forts des remarques du baromètre, lorsque nous intervenons régulièrement pour mieux accompagner les politiques éducatives sur les territoires en mobilisant les IEN et les conseillers techniques et pédagogiques de jeunesse et sports, lorsque nous revendiquons pour que les ESPÉ mettent en place des formations communes, lorsque nous militons pour une élévation du niveau de recrutement et de formation des animateurs…, nous portons vos demandes.

Ils n’étaient pas encore mis en œuvre que vous étiez nombreux à vous réjouir qu’enfin la maternelle se dote à nouveaux de programmes qui respecte le jeune âge de ses élèves et leurs besoins, qui donne de la place au jeu, au corps, à la relation à soi et aux autres et cesse d’être un pré-CP.

Cette première année de mise en place des nouveaux programmes confirment cette importance.

Et lorsque nous insistons pour que la formation initiale et continue permette une meilleure connaissance des enfants et des pédagogies les plus adaptées aux groupes, aux âges et aux situations, lorsque nous prônons des adaptations dans les PEDT en fonction des âges des enfants, lorsque nous obtenons qu’une plus grande autonomie et confiance soit laissées aux équipes pédagogiques pour innover, expérimenter, inventer… nous portons vos demandes.

Qu’avez-vous à dire sur la réforme du collège, l’indispensable évolution du bac –3 bac + 3, les nécessaires améliorations de la formation ? Autant de réactions que nous attendons dans le baromètre de cette année afin de nous permettre de mieux faire évoluer l’École et l’ensemble de  l’Éducation.

Vous n’avez pas encore participé ? Vite, il vous reste quelques jours pour donner votre avis ici et nous permettre d’être encore plus proches.

Denis Adam, le 1er juin 2016

Photo : Pixabay CC0 Public Domain

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s