Mairie de Saillans : éduc’ pop’ et démocratie participative

Nous avons passé quelques jours à Saillans, commune gérée en collégialité et où toutes les décisions sont prises en commissions d’habitants. Derrière cette innovation, 2 animateurs et leurs méthodes d’éduc’ pop’.

Tristan Réchid et Vincent Beillard font partie de ces trentenaires avides de nature et d’alternatives qui ont décidé de s’installer à Saillans, commune de 1250 habitants située dans la Drôme entre Die et Crest. Une commune traditionnellement frondeuse, bastion de résistance et où aucun maire n’a effectué 2 mandats successifs.

Ils sont tous deux animateurs socio-culturels. Tristan dirige un centre social où il a été formé aux méthodes du pouvoir d’agir ; à l’Université du Nous, il a appris comment gérer des collectifs dans la bienveillance et la coopération et comment prendre des décisions par consentement. Vincent est titulaire d’un DEFA, est passé par les centres de loisirs et les Petits Débrouillards.

Aux dernières élections municipales de 2014, Tristan lance avec quelques voisins l’idée de présenter un programme qui serait construit par les habitants. Des réunions publiques s’organisent. À coup de paper board, de feutres, de post it et de gommettes, les habitants s’enthousiasment, un programme est rédigé, et une liste s’improvise. À sa tête, les habitants décident de placer Vincent, parce que sa situation familiale et professionnelle lui permet davantage de disponibilité. Il est nommé maire parce que c’est obligatoire sur le papier mais la municipalité fonctionne en collégialité, avec des binômes chargés des dossiers principaux. Tristan n’est pas candidat, il préfère monter avec d’autres le « conseil des sages » chargé de surveiller le fonctionnement démocratique et d’essaimer l’expérience ailleurs en France.

Des commissions participatives lancent des sujets, qui sont ensuite travaillés pendant 3 mois dans des « groupes appui projet » où participent élus et habitants. C’est là que se prennent les décisions, qui sont ensuite simplement validées en conseil municipal. L’ensemble des affectations budgétaires sont ainsi décidées de manière participative.

Après deux ans, la dynamique ne s’est pas émoussée. Elle est chronophage pour les élus de cette petite commune qui compte très peu d’employés de mairie, mais on continue de parler de politique à tous les coins de rue et 25% des adultes ont participé aux réunions et commissions. Les enfants lancent des pétitions, les anciens participent comme les jeunes aux débats sur les « éclairages de Noël », « la signalétique », « l’emploi », « l’urbanisme ».

Un des secrets ? Les méthodes d’éducation populaire, qui rendent les réunions vivantes et productives et organisent concrètement les modalités de la participation. Ce sont des habitants bénévoles, formés par une SCOP locale d’éducation populaire (la Turbine à Graines), qui animent les réunions. Certains élus ont du mal avec ces méthodes qu’ils trouvent un peu ridicules, certains habitants n’arrivent pas à se faire à l’idée qu’il n’y a plus de « chef de village », ou n’acceptent pas les décisions qui ont été prises à l’inverse de l’avis qu’ils avaient émis en commission.

Bref la démocratie bouscule à Saillans. Et ça devrait essaimer car Tristan a décidé de sillonner la France avec son van pour convaincre un maximum des 36000 communes de France à présenter des listes participatives aux élections de 2020. Et les formations d’habitants volontaires ont déjà commencé.

Du travail d’accompagnement en perspective pour les éducateurs populaires que nous sommes tous au SEP !

 

Laurence DRUON et Thi Minh Thu TRAN, membres du secrétariat général du SEP-UNSA

Photo : Chateau de Carles par William Ellison sur Wikimedia Commons

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s