L’art témoin de son temps : zoom sur l’Afrique !

L’Unsa Éducation porte un projet de société humaniste et solidaire lié à une démarche éducative. La culture et l’ouverture à toutes les formes d’expressions humaines du monde y ont toute leur place. Voilà pourquoi, observer l’art en train de se faire sur tous les continents nous intéresse.

Il en fallu du temps pour passer  de « l’art nègre » ou « art primitif » à la reconnaissance d’une expression artistique contemporaine issue du continent africain. De nombreux événements[1] sur le sol de la métropole convergent vers les artistes africains : éclairage !

Des artistes en Afrique, il y en a toujours eu, mais le colonisateur européen les a enfermés dans une forme de primitivisme, une époque révolue, mais qui a rendu longtemps invisible la création contemporaine. S’intéresser aux artistes africains, c’est comprendre que certains ont quitté leur continent pour évoluer en école d’art en Europe ou en Amérique, s’expriment entre tradition et modernité, et que d’autres n’ont jamais quitté le sol africain. Tous aspirent à sortir de l’exotisme, pour être des témoins de leur temps.

Et ici, les décideurs, organisateurs de manifestations culturelles et les spectateurs, ont à sortir de la caricature, digérer les attitudes coloniales et post-coloniales pour ouvrir les yeux sur un continent créatif aux multiples expressions. Parfois pour y trouver des artistes, agents provocateurs qui s’engagent pour faire évoluer les mentalités et parfois juste pour y faire des expériences esthétiques mais toujours pour se confronter aux réalités actuelles. C’est ce que proposent de nombreux rendez-vous d’été sur nos territoires : sélection ci-dessous !

[1] Art/Afrique, le nouvel atelier à la fondation Vuitton à Paris

Focus sur l’Afrique subsaharienne au festival d’Avignon

Exposition « fuir » sur l’exil à APT  la fondation Blachère à APT , expositions des collections de sculptures d’Afrique de la fondation à Avignon

Trésors de l’Islam en Afrique à l’Institut du Monde Arabe à Paris

Image à la une: Athi-Patra Ruga, tapisserie de laine, exposition Art Afrique, fondation Vuitton à Paris jusqu’au 28 août 2017.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s