Dessiner, c’est exister !

Dessiner quand on ne partage pas la même langue, dessiner son humanité, dessiner son voyage, son exil : c’est ce que permet le collectif « Dessins sans papiers » aux migrants arrivés en France. Les bénévoles du collectif vont à la rencontre des exilés dans les centres d’hébergement, dans la rue ou dans les lieux de distribution de repas avec des feutres et des cahiers, des pages blanches. Une belle idée qui crée du lien car dessiner c’est représenter, s’exprimer, communiquer au-delà des mots.

Des publications

Un premier recueil de 200 dessins nous donnait à voir des milices qui tirent sur des hommes, des mers houleuses, des hommes fatigués, …. Ces femmes et ces hommes venus du Soudan, d’Erythrée, d’Iran, d’Irak (…) racontent en dessinant ce qu’ils ont fui et nous font ainsi comprendre pourquoi ils ont besoin de notre hospitalité.

Le second ouvrage raconte le périple de Hafiz Adem, jeune soudanais, depuis son évasion de la prison de El Nahud à Kordofan jusqu’à son arrivée deux ans plus tard à Paris. Le témoignage est dessiné, et écrit en français, arabe, et anglais.

Un soutien

Et c’est Hervé Di Rosa, artiste contemporain, fondateur du Musée international des Arts Modestes à Sète, qui rédige la postface et invite Hafiz Adem en résidence au printemps prochain dans son musée.

«  Au début on dirait des dessins d’enfants. On s’aperçoit ensuite que ces dessins racontent une histoire : roman illustré ou bande dessinée ? (…) Mais rapidement, on voit que les profils des personnages ne sont pas communs, que les perspectives ne sont pas enfantines mais issues d’autres règles venues d’ailleurs…. »

Dans le manifeste Oxygènes(s),  l’Unsa Education affirme que la culture ouvre des fenêtres sur le monde, qu’elle permet de le voir sous des angles différents et donc de mieux pouvoir l’appréhender et le comprendre. L’initiative de Dessins sans papiers en est un exemple vivant !

Pour acheter le livre Le voyage de Hafiz El Sudani , écrire au collectif ou  organiser des ateliers de dessins  :

dessinssanspapiers@gmail.com et aussi sur Facebook et Instagram

La galerie Arts Factory (rue de Charonne, Paris 11) soutient le collectif Dessins sans papiers et propose le livre Le voyage de Hafiz El Sudani. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s