Education à la citoyenneté et à la citoyenneté démocratique en Europe : le projet CONVINCE

De 2018 à 2020, le CSEE (Comité syndical européen de l’éducation), l’ESHA (Association européenne des chefs d’établissement) et la FEEE (Fédération européenne  d’employeurs de l’éducation) mènent un projet sur l’éducation inclusive et les valeurs communes de l’UE : le projet CONVINCE.

Ce projet répond aux défis actuels (montée du terrorisme, de la violence, de la radicalisation, de l’extrémisme et de la xénophobie) et également aux opportunités de multiculturalisme, de diversité et d’inclusion sociale.

CONVINCE cherche à fournir des outils et des méthodes aux enseignants, aux chefs d’établissements et à tous les personnels éducatifs, pour mieux aborder les sujets liés à la citoyenneté dans les salles de classes et dans le cadre des activités périscolaires. Et pour les soutenir en vue d’assurer une éducation inclusive et de qualité pour tous.

Le 31 janvier 2019, l’Unsa Education participe à l’atelier de formation sur les pratiques réussies en matière d’éducation à la citoyenneté démocratique et d’enseignement des valeurs communes de l’UE.

Les échanges sur les bonnes pratiques dans d’autres contextes éducatifs en matière d’éducation à la citoyenneté démocratique permettent de s’imprégner des expériences réussies dans d’autres pays. Ces échanges permettent d’apporter soutien et conseils aux personnels enseignants et éducatifs sur les approches novatrices et fructueuses dans le domaine de la citoyenneté et des droits de l’homme en éducation.

Trois points ont été abordés en particulier :

 Le contenu éducatif multiculturel et ses approches :

Comment être à l’aise pour éduquer aux droits de l’homme ? Comment aborder l’identité culturelle, la religion, les croyances dans le cadre des droits de l’homme ? Quelles actions promeuvent la diversité et le multiculturalisme afin d’encourager l’inclusion sociale dans l’éducation ?

La culture d’écoles inclusives :

Quelles approches permettent de promouvoir efficacement l’éducation inclusive et l’inclusion sociale en milieu scolaire ? Comment y assurer une participation de tous les membres de la communauté éducative ? Comment établir des directions d’établissement fortes, basées sur le travail d’équipe, la confiance mutuelle et la dialogue ouvert ?

La diversité gérée par les enseignants, les chefs d’établissements et les institutions éducatives :

De quelles compétences les personnels ont-ils besoin pour travailler dans des classes ou groupes multiculturels ? Comment gérer la diversité et faciliter les échanges liés au multiculturalisme ?

La réflexion et les échanges menés en groupes de travail à Rome en présence de l’Unsa Education participent à l’avancée de ce projet ambitieux qui reflète nos valeurs : une Ecole et une société démocratiques et inclusives.

Pour aller plus loin :

La question de l’Education en Europe est le sujet du prochain numéro de la revue Question d’Educ publiée par le secteur Education. Abonnez-vous !

3 réflexions sur “Education à la citoyenneté et à la citoyenneté démocratique en Europe : le projet CONVINCE

  1. Bonjour, Alain MANTE, consultant indépendant en éducation inclusive. Sous cet aspect, et par expérience, il est essentiel (i) que les membres de la communauté éducative possèdent un minimum de connaissances sur les profils des élèves inclus, potentiellement marginalisés et exclus du système (dont réfugiés , déplacés, déscolarisés, non scolarisés, … etc. et particulièrement les élèves en situation de handicap, voire quelques informations sur l’histoire de leur exclusion présente et ancestrale ; (ii) qu’ils s’approprient les légitimités qui renforcent les pratiques inclusives (pas nécessairement acceptées de toutes les communautés éducatives et environnantes) ; (iii) que les mécanismes de la réussite de l’établissement inclusif soient en place ou à organiser (pédagogie différenciées, projets individualisés avec connaissance des besoins spéciaux et besoins éducatifs spéciaux, existence de diagnostics et suivis par une équipe pluridisciplinaire médicale et paramédicale, multidisciplinaire regroupant tous le représentants des intervenants auprès d’un nécessaire centralisateur), … évitant de scolariser des exclus pour leur présence, sans participation ni réussite. Il s’agit certes de toute une organisation complexe motivée par un environnement favorable, quelques efforts parcellaires de ces contingences étant voués à terme à l’abandon. Cordialement.

    1. Merci Alain Mante, pour votre réflexion que l’Unsa Education partage en bien des points. Nous avons dans notre combat quotidien d’organisation syndicale représentative le souci permanent de la formation initiale et le développement professionnel de tous les acteurs éducatifs. Nous avions été très intéressé par les recherches exposées lors de la journée du Printemps de la Recherche en Espé (article ici : http://www.unsa-education.com/spip.php?article3373 ) sur la question de l’éléve inclus est-il scolarisé ? ou autrement dit y a t-il réels apprentissages pour tous dans les classes ? En outre, sur cette réflexion à la société inclusive, nous avons publié un numéro de notre revue questions d’educ (vous les retrouvez en cliquant sur le bandeau en haut à droite de ce blog), il y figure le témoignage des personnels des instituts de jeunes sourds et jeunes aveugles (de notre syndicat SNJSJA UNSA) qui avancent une réflexion proche de la vôtre. Bonne journée à vous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s