L’inégalité, ça chiffre !

Voici un florilège de statistiques datant de 2015 publiées par le Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes et l’Unesco. Ces chiffres ont malheureusement très peu changé aujourd’hui. 

BACCALAURÉAT

Tous baccalauréats confondus, 90 % des filles qui se sont présentées ont obtenu leur baccalauréat contre 86 % de garçons. Les filles ont de meilleurs résultats quel que soit le bac présenté et sont plus nombreuses à obtenir des mentions « bien » ou « très bien » : 39 % des filles admises au bas scientifique (S) en 2012 l’ont obtenu avec une mention « bien » ou « très bien » contre 33 % des garçons admis. 

UNIVERSITÉ

Les filles représentent 70 % des inscrit·es à l’université en langues, lettres et sciences humaines, 85 % des formations paramédicales et sociales et 27 % des formations d’ingénieur·es.

SECONDAIRE

A l’issue de la seconde générale et technologique, 14,8 % des filles s’orientent vers une première littéraire contre 4,2 % des garçons. Et ce sont près de 30 % des filles qui s’orientent vers une première scientifique contre 38,4 % des garçons. La réforme du lycée et des options de spécialités ne présente organiquement aucune caractéristique qui pourrait fortement modifier cette situation.

EUROPE

44 % des européennes et 34 % des européens âgés de 30 à 34 ans sont diplômé·es de l’enseignement supérieur. La part des femmes ayant un niveau de scolarité supérieur varie de 27 % en Roumanie à 69 % en Lituanie (donnée 2016).

SCOLARISATION

Dans les pays à faible revenu, la durée de scolarisation des jeunes hommes urbains les plus riches est de 9,5 années en moyenne. La durée de scolarisation des jeunes femmes les plus pauvres issues des zones rurales est de moins de 3 ans. 

32 millions de filles en âge de fréquenter l’école primaire ne sont pas scolarisées. Les filles représentent à l’échelle mondiale 53 % des effectifs non scolarisés (donnée 2014).

ALPHABÉTISATION

Les deux tiers des 774 millions d’analphabètes à travers le monde sont des femmes. Ce taux ne baisse pas depuis 1990. Et 63 % des adultes analphabètes sont des femmes, proportion quasiment inchangée depuis 2000. 

Tous ces éléments à retrouver infographies en téléchargeant QDE 44: Comment éduquer à l’égalité filles/garçons ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s