Le temps des Carnavals

Voici revenu le temps des carnavals. A l’heure où la vie sociale semble pouvoir reprendre un cours presque normal, rarement ces événements populaires se seront autant rapprochés de leur signification originelle. A la différence notoire que les privations ne sont pas à venir, mais durent depuis maintenant 2 ans.

La liesse générale, cathartique, qui anime les “carnavaleux” (comme on dit à Dunkerque) du monde entier était liée à une célébration qui précédait le jeûne du Carême. Ainsi, en prévision des privations à venir, on laissait le peuple transgresser les codes sociaux, on tolérait les excès qui seraient lavés par la pénitence à venir.

Malgré les interdictions officielles qui, çà et là, empêchent encore les festivités de se dérouler comme elles le devraient, la plupart des carnavals français et mondiaux ont trouvé une façon d’exister cette année, à travers des défilés et des festivités qui sont l’occasion de renouer avec un esprit de fête populaire dont nous avait privé la crise sanitaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s