Faites de la musique

Est il nécessaire de présenter cet évènement ? Le 21 juin 2022, nous fêterons les 40 ans de la fête de la musique. Pour célébrer cet incontournable de la culture française : faites de la musique !

Vous avez toutes et tous un souvenir de la fête de la musique : une fanfare, un groupe de rock, un concert de musique classique, la découverte d’un rappeur. Partout sur le territoire, des évènements participatifs se tiennent.

Depuis 1982, dans nos campagnes, nos quartiers, on célèbre la musique avec des évènements gratuits. Inscrit dans le paysage culturel français puis international, aujourd’hui la fête de la musique est un des plus grands évènements culturels de notre pays.

Les origines de la fête de la musique

La première affiche de 1982 nous rappelle le sens de cette fête : « faites » de la musique et l’importance de la pratique musicale. En effet, à l’époque, une minorité de nos concitoyens participent à des évènements musicaux alors qu’une enquête révèle que 5 millions de personnes, dont un jeune sur deux, jouent d’un instrument de musique. C’est dans ce contexte que les pouvoirs publics décident de lancer la première fête de la musique. L’objectif affiché : permettre à tous les musiciens et musiciennes de participer à une manifestation populaire pour s’exprimer et se faire connaître.

Et pourquoi le 21 juin ? Le jour le plus long de l’année est choisi comme symbole pour lancer cette fête.

Écouter de la musique : une pratique culturelle installée

En cuisinant, dans le RER ou dans les bouchons, sous la douche : quoi de mieux qu’un peu de musique. C’est donc naturellement que nous écoutons toutes et tous de la musique. Ces deux dernières années, de nombreuses manifestations ont dû être annulées à cause du contexte sanitaire. Une enquête sur les pratiques culturelles du ministère de la culture, menée en 2018 nous indique que la fréquentation des concerts était déjà en baisse. Seulement 6% des personnes interrogées ont assisté à un concert de musique classique alors qu’elles étaient 9% en 1997. Même constat pour les concerts de rock ou de jazz (11% en 2018 contre 13% en 1997). Petite surprise du côté des concerts dit de « variété » qui connaissent une hausse due à l’essor du rap. Concernant les festivals de musique, 8% des personnes interrogées s’y rendaient en 1973, et 19% en 2018.

Alors après 2 années de crise sanitaire, avec des rencontres limitées, allez vous évader mardi 21 juin. Les frissons que nous procurent la musique jouée en live, sont indispensables.

Cliquez ici pour retrouver le programme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s