Le climat scolaire n’est pas une fatalité !

« Améliorer le climat scolaire » (Editions ESF), est un livre co-écrit par Erik DUSART, directeur d’une école fondamentale en Belgique avec 321 élèves et 25 enseignants, et Nicolas ROUBAUD, formateur en relation humaine et coach en milieu scolaire. INTERVIEW.

Qu’est-ce qui rend les éducateurs et les enseignants heureux d’aller au travail ? C’est à partir de cette question que Erik Dusart et Nicolas Roubaud ont cherché à approfondir la question des conditions d’un bon climat scolaire. 

Pourquoi avoir écrit ce livre ? 

Erik DUSART : L’objectif de ce livre est de témoigner que le climat scolaire n’est pas une fatalité et qu’il y a moyen de le travailler. On peut apprendre des compétences qui sont transférables. 

Nicolas ROUBAUD : « Faire société » ça commence à l’école. Si on passe à côté des relations humaines, d’une profonde écoute et du vivre ensemble quand on est enfant et adolescent, cela pose problème quand on devient adulte. Aborder la question de l’amélioration du climat scolaire, ça doit aussi permettre aux éducateurs et enseignants de se lever le matin en ayant envie d’aller travailler, sans avoir la boule au ventre. Quand on arrive dans un système scolaire en difficulté, de multiples symptômes se développent tels que le harcèlement ou le suicide. 

Quelles sont les causes d’un mauvais climat scolaire ? 

E.D : Il y a l’influence de notre société égocentrée et centrée sur le seul individu. Comment apprendre la solidarité alors que la télévision promeut des émissions d’exclusion telles que « Le maillon faible » ? Au sein d’un établissement, la violence scolaire peut casser, démolir, alors qu’il y a besoin de faire groupe, de faire sens ensemble. On peut reconstruire ça à l’école, par des espaces de parole par exemple. 

N.R : Notre société est éloignée des vraies valeurs de l’être. Elle nous demande d’être rentable et productif, elle met la pression sur l’individu, elle crée de l’agitation alors qu’une part de nous-même est sensible au besoin d’être en phase avec la nature, de retrouver plus de lenteur, d’avoir du temps d’introspection, d’avoir une qualité relationnelle. Les médias participent de cette agitation en transmettant plus d’opinions que de faits. On voit donc apparaître de plus en plus de comportements violents comme du harcèlement ou du racisme. Cet aspect sociologique dépasse le champ pédagogique, mais c’est pourtant dans les lieux où l’on enseigne que s’exprime cette somatisation 

Quels sont les leviers pour améliorer le climat scolaire ? 

E.D :  Les enseignants et les éducateurs s’interrogent sur la nécessité d’y consacrer du temps. « Pourquoi passer 20 minutes à faire un cercle de parole ? » se demandent-ils. Alors que c‘est un investissement profitable pour eux à condition qu’ils y trouvent du sens afin de l’intégrer dans leurs pratiques.

N.R : Il y a, selon nous, un protocole à suivre. On doit partir d’un état des lieux initial, avec une adhésion commune de tous les acteurs, puis émettre des principes opérationnels de changement. Les éducateurs et les enseignants ont très souvent une fibre sociale, un élan pour la qualité de relation et du vivre ensemble. Ça fait partie des paramètres qui caractérisent la corporation. Il faut leur donner la possibilité de vivre et partager ce type d’expérience. Une perte d’organisation et des acteurs qui se parlent moins bien peut conduire à une situation conflictuelle. Le sac à dos émotionnel se remplit, les rumeurs émergent et génèrent une ambiance négative. A côté des outils méthodologiques, nous proposons donc des récits d’expérience et des apports pratiques qui peuvent aider à une synergie positive des équipes et une meilleure connaissance et gestion des compétences émotionnelles. Il est primordial d’être entouré de collègues qui partagent le même objectif d’amélioration et de dépassement du conflit par une mise en mouvement et un partage d’expérience de vie. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s