La coéducation et les alliances éducatives pour apprendre sereinement

Un bon climat relationnel des adultes autour de l’enfant est indispensable. La crise sanitaire a impacté les relations entre les familles et les différents acteurs et actrices. Il est nécessaire d’encourager la coéducation et de mobiliser les alliances éducatives. 

La confiance entre les professionnel·les et les parents est essentielle et précieuse. Si c’est une évidence pour certains, un défi encore à relever pour d’autres, pour l’UNSA Éducation, les parents sont les partenaires premiers et des membres indispensables de la communauté éducative. 

Un récent rapport de l’inspection générale, de l’éducation, du sport et de la recherche (IGESR) fait état d’une dégradation des relations entre l’école et les famillesPourtant la coéducation est essentielle pour la réussite des élèves : nous avons besoin des parents. Une des difficultés réside dans le fait qu’il n’y a pas de véritable politique publique consacrée aux parents dans et hors de l’école.

Reconnaître la place des parents

On constate que c’est sur le terrain que des actions se développent. Ces initiatives mériteraient d’être généralisées ou inscrites au sein des politiques publiques qui se doivent de dépasser le rôle reconnu des parents et de leurs représentant·e·s. Nous pensons qu’il est nécessaire de développer une véritable empathie envers les parents. C’est la base de la relation de confiance que nous devons construire avec eux. 

Et en parallèle, il y a urgence à reconnaître et respecter l’ensemble des professionnel·les. C’est une revendication de l’UNSA Éducation qui permettra de faire des parents de véritables partenaires et membres indispensables de la communauté éducative. C’est bien des personnels reconnu·es et respecté·es qui pourront bâtir un climat de confiance avec des parents. 

Mobiliser dans les territoires

Il est primordial de rappeler qu’un enfant se développe dans et hors de l’école. D’où l’importance de nouer des partenariats et des alliances avec les animateurs et animatrices, les collectivités, les associations partenaires et toutes les structures qui contribuent à l’éducation des enfants et des jeunes. 

Le bien-être et la réussite des élèves impliquent une coopération. Accepter de partager des responsabilités, dans le respect du rôle de chacune, chacun, et de ces missions, c’est faire alliance. Il faut construire ensemble et en concertation les réponses pour une continuité éducative sur un territoire. C’est dans ce sens que l’UNSA Éducation rappelle l’importance des projets éducatifs de territoire (PEDT) et soutient des dispositifs comme les cités éducatives, qui permettent de mener des projets avec une vision globale des enfants et de leurs problématiques. 

Extrait de Question d’Educ n°46 « quel climat pour apprendre ? « 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s