Pass Culture: extension annoncée

Le Pass Culture s’installe dans les usages et les pratiques culturelles des jeunesses. Après des débuts cahin-caha, l’application Pass Culture annonce aujourd’hui plus d’un million d’utilisateurs (1 777 578 précisément), signe d’adoption par les concernés ! Le gouvernement annonce en cette rentrée, une extension aux enfants plus jeunes, à partir de l’entrée au collège. Articulé entre pratiques collectives et consommations individuelles, le Pass Culture est un outil au service de l’éducation artistique et culturelle. Décryptage.

Le Pass Culture concerne les pratiques collectives à partir du collège(4ème)et  jusqu’à la terminale de lycée., car ce sont les établissements qui sont crédités au prorata du nombre d’élèves pour financer tout ou partie d’une sortie culturelle. Puis à partir de l’âge de 15 ans,  le crédit individuel s’y ajoute avec un montant progressif en fonction de l’âge (de 20 euros à 300 euros l’année des 18 ans). Concrètement, le Pass Culture est une application, où sont répertoriées des offres culturelles variées. Du cours de trompette, au billet de théâtre en passant par les escape game ou les offres des libraires, chaque individu est invité à explorer les possibles, ouvrir ses univers, se laisser tenter par de nouvelles expériences. 

Notons que les offres numériques (gaming, streaming) sont bloquées à 100 euros pour le Pass 18 ans. Est-il aussi de redire ici que lire un manga, c’est un acte de lecture, c’est une pratique culturelle comme une autre, et qu’il n’y a pas de hiérarchie dans les cultures !  l

Les années d’expérimentation ont permis d’ajuster les contenus aux objectifs. L’objectif principal est bien de susciter des pratiques culturelles diversifiées en levant des blocages financiers. 

La progressivité du Pass et son démarrage à l’âge de 13 ans en pratique collective doit aussi démultiplier les sorties culturelles dans le cadre scolaire, notamment en zones rurales car affréter un bus, c’est bien plus cher qu’un billet de groupe métro/tram/bus de ville. Finalement, les structures culturelles ont beaucoup progressé dans l’accueil des publics scolaires (séances spéciales, accompagnement des équipes et documentation pédagogique, tarifs préférentiels), et ce sont bien les déplacements qui sont encore très couteux en temps et en budget.

Pour l’UNSA Éducation, les apports artistiques et culturels, participent à la construction de chaque individu, permettent l’ouverture aux autres et au monde, luttent contre les stéréotypes et enfermements. La culture est notre bien collectif, il doit être partagé dans un souci d’enrichissement et non dans une hiérarchie des cultures. Cela passe par l’éducation culturelle, avant de pouvoir opérer des choix autonomes. Le Pass Culture en est un soutien.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s