Parce qu’ils sont avant tout des enfants

[…] ce que nous vivons comme l’instant présent, ce que nous croyons découvrir comme un début n’en est plus un. Il est déjà riche de débuts qui le précèdent, et dont nous n’avons pas conscience. «  Jean-Claude Ameisen, Sur les épaules de Darwin, Les liens qui libèrent, 2012 . Ainsi en est-il de l’enfant qui, le matin, arrive à l’école ou en activité éducative (cours de musique, de danse, d’arts plastiques, clubs sportifs…) et dont les adultes qui en ont la charge imaginent qu’il commence avec eux sa journée. Celle-ci possède pourtant d’autres débuts qui ne peuvent être négligés. La nuit qu’il a passée, les conditions de … Continuer de lire Parce qu’ils sont avant tout des enfants

Des découvertes complémentaires

Lire, compter, découper, écrire, raisonner, dessiner, regarder, sauter, réciter, débattre, courir, chercher, analyser, corriger, fabriquer… ne se réfèrent pas seulement à des exercices construits, plus ou moins artificiellement, pour les besoins des apprentissages. Ils sont au cœur de nos pratiques humaines quotidiennes et mettent en oeuvre le corps, les sens, l’esprit, l’individu et le groupe. Le développement de nos capacités en compétences, c’est-à-dire en savoirs actifs et mobilisables, est l’enjeu de toute démarche éducative dans et hors de l’École. Quels liens entre la géométrie des cercles, la découverte de la Chine, les œuvres de Kandinsky et la pratique du ping-pong ? A priori aucun… et pourtant, c’est la démarche que propose … Continuer de lire Des découvertes complémentaires

Coéduquer ?

Les complémentarités éducatives Longtemps on aura parlé – et on utilise encore parfois le terme – d’associations, d’activités, d’initiatives complémentaires à l’École. Comme si elles étaient « la cerise sur le gâteau », le « supplément d’âme laïque » ou « le petit plus facultatif » proposés en complément de la seule Éducation qui vaille, celle délivrée par l’École. Nous le savons pourtant, tous les enfants n’apprennent pas de la même manière, les savoirs ne sont pas uniquement des connaissances et nombre de compétences se développent en dehors des salles de classes. À ces évidences, il faut aussi ajouter tous … Continuer de lire Coéduquer ?

Rythmer les temps éducatifs

Les nouveaux rythmes scolaires font énormément parler d’eux et – élections municipales, difficultés de mise en oeuvre et instrumentalisation politicienne aidant- cela n’est pas terminé. Pour autant, l’appellation est inexacte, surtout elle ne rend pas compte de l’essentiel : pour le bien des enfants, il faut rendre cohérente la complémentarité des temps éducatifs. « 1, 2, 3, gardez le rythme… » chantent les ramoneurs sur les toits de Londres dans Mary Poppins. C’est ce même refrain qu’il faudrait reprendre en chœur sur chaque territoire. En effet, la question n’est pas seulement de remettre des heures de classes le mercredi matin, mais bien d’articuler tous les temps et de construire des rythmes … Continuer de lire Rythmer les temps éducatifs

Coéducation dans la loi de Refondation : principaux éléments

Dans le texte de loi : Dans l’article 2, il est précisé que : « pour garantir la réussite de tous, l’école se construit avec la participation des parents, quelle que soit leur origine sociale. Elle s’enrichit et se conforte par le dialogue et la coopération entre tous les acteurs de la communauté éducative.» L’article 9 rappelle que la lutte contre l’illettrisme et l’innumérisme constitue une priorité nationale. « Cette priorité est prise en compte par le service public de l’Éducation ainsi que par les personnes publiques et privées qui assurent une mission de formation ou d’action sociale. Tous les … Continuer de lire Coéducation dans la loi de Refondation : principaux éléments

Appel à la coéducation

Débuté à Rennes en 2009 puis finalisé en octobre 2010, sous le titre « Vers un grand projet national pour l’enfance et la jeunesse », l’appel dit de Bobigny invite à repenser l’Éducation comme une démarche globale et partagée. L’UNSA Éducation en est signataire. Pas simplement parce qu’est ainsi regroupé l’ensemble des acteurs du monde éducatif (de l’École publique, de l’Éducation populaire et des collectivités territoriales…), mais parce que cette conception de la coéducation est au cœur de notre projet « Pour une société éducative ». Les pistes de réflexion et les expériences sont nombreuses sur le sujet. Elles s’appuient sur une double logique : • les … Continuer de lire Appel à la coéducation