Philo et bac pro : un mariage de raison

La réforme de la transformation de la voie professionnelle permet la tenue d’ateliers de philosophie en remplacement de la co-intervention en terminale bac pro. Une mesure qui prolonge un programme d’expérimentations assez réussies dans plusieurs académies qui donnent raison à ceux qui veulent gommer une inégalité d’accès aux savoirs et aider ces lycéen·es à élargir l’horizon de leur pleine conscience.

Des concepts accessibles


À la question générale : « Pourquoi les bac pro n’auraient pas accès à la philo ? », beaucoup ont évoqué à juste titre une discrimination.
Certes, le champ de la philosophie peut apparaître abstrait, et il l’est à travers de nombreux concepts qu’il étudie, et donc complexe à aborder avec les élèves de la voie pro.
Mais notre société de l’écrit ne doit pas oublier qu’à ses commencements, la philosophie est d’abord une science du dialogue et de l’écoute, qu’elle prend pleinement son essor avec Socrate, le père de la maïeutique, cette méthode qui consiste à tirer de tout un chacun le fil d’un savoir inné par un jeu interactif de questions-réponses.

Ateliers fondés sur le dialogue


Plusieurs enseignant·es volontaires ont donc expérimenté des ateliers fondés sur l’oralité et l’échange, loin de ces cours « ex cathedra » trop théoriques et académiques.

L’atelier boxe & philosophie :

Comptant parmi l’un des projets les plus originaux, le lycée polyvalent M-L Dissard Françoise de Tournefeuille, près de Toulouse, a ainsi créé un atelier « boxe & philosophie » où les élèves des trois voies de formation (générale, technologique et professionnelle) se sont retrouvés pour une initiation à la boxe, à son langage technique, et pour échanger sur le terrain philosophique de l’adversaire, du combat, de la victoire.


Par exemple, à propos de l’adversaire, ils ont été amenés à formuler l’alternative suivante : « s’agit-il de celui qu’il faut vaincre à tout prix ou bien est-ce un partenaire qui nous aide à faire sortir le meilleur de nous même ? ».

Le dico philo des pros :


Autre atelier dans le même lycée, avec « le dico philo » des pros, la philo est entrée par la fenêtre du vocabulaire métier de manière curieuse, comme la vente ou la logistique.
À travers ces exemples, la philo a montré qu’elle était donc utile et créatrice de valeurs pédagogiques pour la voie pro et s’est associée à la réussite scolaire des élèves qui ont pu goûter comme dans les autres voies de formation, l’effort de se mettre à « l’exercice réfléchi de son propre jugement » pour reprendre les termes de la présentation des programmes officiels de philosophie.

Vous pouvez télécharger gratuitement le magazine « Questions d’Éduc » en cliquant sur ce lien :

https://www.unsa-education.com/Questions-d-Educ
.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s