Élitistes et genrés, les maths sont-elles vraiment pour tous ?

C’est la question qu’a voulu explorer le SE-Unsa lors d’une journée d’étude et de réflexion qui s’est déroulée le 19 octobre dernier.

Mise en perspective historique, constats, analyses, recherche de leviers et de solutions, ateliers de mise en pratique, la journée a été dense et passionnante.

Les maths devraient être une discipline comme les autres, parmi les autres mais nous en avons une représentation différente, élitiste et genrée, héritée de notre histoire. Notre système scolaire était au départ réservé à une élite et aux garçons. Même si c’était il y a longtemps et que les choses ont évolué avec la massification, cet élitisme initial et cette défiance du genre imprègne notre inconscient collectif.

Comment donner envie aux filles et à tous même à ceux qui se vivent comme étant fâchés avec des maths qui ne seraient pas pour eux─ d’investir cette discipline riche, variée et très utile ?

Quels gestes concrets, quels points d’attention, les enseignants mais aussi tout éducateur et parent, peuvent-ils avoir pour combattre les idées reçues bloquantes sur les maths omniprésentes dans notre société ?

Un dossier complet est en cours d’écriture et déjà partiellement en ligne sur le blog pédagogique « École de demain« , et notre numéro de l’Enseignant du mois de décembre s’en fera également l’écho.

Et si… au fond… le problème avec les maths c’était surtout de croire qu’il y en a un ?

2 réflexions sur “Élitistes et genrés, les maths sont-elles vraiment pour tous ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s